Grégory Lecoeur
Booker Ajouter aux favoris

Dès l’enfance, son intérêt pour la Nature est obsessionnel, valant souvent les réprimandes de ses parents. Le temps libre était passé à l’exploration de la campagne et des ruisseaux voisins, son regard durant les heures de classes, inlassablement attiré par la fenêtre surplombant la Mer.


Originaire de Nice sur la Côte d’azur, Grégory Lecoeur a eu l’opportunité de tremper ses palmes ou de naviguer sur la Belle Bleue dès son plus jeune âge, dopé par les aventures du commandent Cousteau et influencé par le film Le Grand Bleu.


La Mer Méditerranée est l’un de ses lieux de prédilection, notamment le Grand Large. Destination favorite pour assouvir cette soif de connaissance en biologie Marine, réaliser ses premières expériences en apnée, en plongée scaphandre et ses premiers clichés.


Après des études de commerce, il a suivi la voie de son père en devenant chef d’entreprise durant 10 ans. Malgré la réussite, le temps passe, le désir profond d’explorer le monde marin ont réveillé la petite voix que
nous connaissons tous. L’envie de vivre sa vie comme on l’entend, sa passion, ses rêves - du moins essayer- est devenue plus forte que tout.


À 32 ans, il quitte la France pour un tour du monde qui va durer douze mois, uniquement muni d’un sac à dos, du titre de moniteur de plongée sous-marine et d’un appareil photo sous-marin.


L’aventure commence aux Galapagos qui sera une révélation. Les destinations se succèdent ensuite : le Mexique, les Honduras, Etats- Unis, la Colombie Britannique puis d’autres horizons comme l’Indonésie, la Micronésie, les Philippines sont sur la liste. Il prend goût à cette vide nomade et tombe amoureux des rencontres animalières.


De retour en France, le portfolio d’images impressionne aux quatre coins de la planètes. Images et articles sont publiés, le voilà de nouveau en voyages, cette fois en tant que photo-reporter sous-marin... les destinations, les rencontres et les reportages s’enchainent.


5 ans après il réalise que le pari du changement de vie est gagné lorsque la célèbre institution National Geographic le nomme Photographe Nature de l’Année 2016.


Désormais, il vit pleinement ses passions pour les Océans et la photographie. L’aventure est son quotidien avec dans l’objectif de capturer les émotions du monde du vivant afin de témoigner par l’image de la fragilité de nos Océans et de la nécessité de préserver notre elle belle planète.

Fr    Français

Etes vous sur de vouloir supprimer tous vos favoris ?
0 favoris
Sélectionnez vos profils favoris en cliquant sur
dans les pages profils, puis recevez votre sélection par mail......